Take Courage – Anne Brontë and the Art of life de Samantha Ellis

Take Courage – Anne Brontë and the Art of life de Samantha Ellis

Anne Brontë is the forgotten Brontë sister, overshadowed by her older siblings — virtuous, successful Charlotte, free-spirited Emily and dissolute Branwell. Tragic, virginal, sweet, stoic, selfless, Anne. The less talented Bronte, the other Brontë.
Or that’s what Samantha Ellis, a life-long Emily and Wuthering Heights devotee, had always thought. Until, that is, she started questioning that devotion and, in looking more closely at Emily and Charlotte, found herself confronted by Anne instead.

J’aurais pu remplir un carnet entier de citations extraites de Take Courage. Cet ouvrage m’a passionnée. Dès que je l’ai reçu, je me suis jetée dessus et il m’a accompagnée pendant trois jours d’intense lecture. Comme je l’imaginais, cet ouvrage se présente davantage comme un essai et une réflexion personnelle sur l’œuvre et la personnalité de la plus jeune sœur Brontë que comme une  biographie en tant que telle. Et c’est tant mieux parce que le point de vue qu’adopte Samantha Ellis ici est inédit. Il est plein de compassion et d’admiration mais aussi de finesse. Take Courage est un hommage vibrant et émouvant à un auteur profondément sous estimé et engagé. Il offre un portrait intense, profond et nuancé d’une jeune femme attachante, au caractère affirmé, à l’intelligence aigüe et qui a su créer une œuvre riche, moderne, et surtout sans compromis car toute personnelle et bien différente de celle de ses aînées.

L’ouvrage est découpé en plusieurs chapitres qui portent le prénom de chacune des personnes qui ont marqué l’existence d’Anne (tous les membres de sa famille, son père, sa tante, ses sœurs, son frère et la précieuse Tabby) mais aussi ceux des deux singulières héroïnes qu’elle a créées, Agnes et Helen.

Take Courage est particulièrement documenté mais jamais ennuyeux car il est écrit avec générosité et beaucoup d’esprit. Il s’agit d’un essai fleuve dans lequel l’auteur balaie avec une quasi exhaustivité le contexte social, familial, professionnel et littéraire qui a constitué la vie d’Anne. Samantha Ellis évoque sa vie au presbytère, ses premiers écrits avec Emily, sa plongée dans l’imaginaire d’Angria dont elle s’est affranchie par la suite, sa relation compliquée avec Charlotte (le portrait que l’auteur dresse de l’aînée des sœurs est d’ailleurs sans concession – Charlotte ayant grandement contribué à minimiser l’impact et la force de l’œuvre de sa cadette en la dépeignant comme une pauvre petite chose), son désir de s’émanciper à travers son emploi de gouvernante, sa vision lucide du monde, son désir d’écrire et de s’engager par l’écriture. L’auteur évoque avec émotion la postérité d’Anne (Elizabeth Gaskell en prend plein son grade aussi) et démonte par la même occasion quelques préjugés bien ancrés dans les mentalités.

Une lecture enrichissante et poignante que j’ai bien eu de la peine à quitter. :heart2: :heart2: :heart2:

Je vous laisse avec cet extrait :

Because of Charlotte, Anne is seen as the third Beatle. Emily is the wayward genius Lennon, Charlotte is McCartney, talented but controlling, and everyone forgets George Harrison wrote « Here come the sun » …

 

2 réflexions sur “Take Courage – Anne Brontë and the Art of life de Samantha Ellis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s